Diagnostic immobilier en Essonne (91)

Bati-Diags : Diagnostic Immobilier en Essonne (91)

Je vends ou je loue.
Quels sont les diagnostics immobiliers obligatoires ?

diagnostic immobilier pas cher Essonne 91Propriétaire d'une maison ou d'un appartement dans l'Essonne (91) ou la Seine et Marne (77), dès lors que vous désirez vendre ou louer, certaines obligations légales doivent être respéctées. Bati-Diags vous accompagne pour identifier puis réaliser les diagnostics immobiliers que vous aurez à fournir au notaire ou au futur locataire.
Les diagnostics immobiliers sont utiles pour informer l'acquereur et ont une valeur juridique qui atteste de la "qualité" de votre bien sous plusieurs aspects.

Avec Bati-diags, calculez immédiatement le prix des diagnostics immobiliers qui vous sont nécessaires, puis faites les réaliser par un diagnostiqueur immobilier de l'Essonne, expert en gaz, électricité, plomb, loi Carrez, termites , ERNMT...

Je vends

Je souhaite réaliser les diagnostics obligatoires pour vendre ma maison ou mon appartement

Je loue

Je souhaite réaliser les diagnostics obligatoires pour louer ma maison ou mon appartement

Devis

Calculer le prix de mes diagnostics immobiliers

Contact

Une demande d'information, de rendez-vous...

Tarification ajustée

BATI-DIAGS réalise vos diagnostics immobiliers obligatoires en l'Essonne avec des tarifs clairs, parmi les moins chers du marché et accessibles directement sans l'intervention d'un commercial.
Voir notre tarification .

Mes diagnostics immobiliers en 48H

BATI-DIAGS s'adapte à vos contraintes horaires et vous retourne le rapport sous 48H. Dans les cas de diagnostics immobiliers très urgents, nous pouvons intervenir même après 19H. Devis en ligne

Zone d'intervention

Nous intervenons sur Mennecy , Evry , Corbeil-essonnes , Massy , Savigny-sur-orge, Ferte-alais ... et toutes les villes du département de l'Essonne (91) et de la Seine et Marne.

Le saviez-vous ?

Modification calcul DPE :

Le projet d'arrêté récemment dévoilé par le ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, Christophe Béchu, constitue une avancée significative dans la modification des seuils des étiquettes des DPE (Diagnostic de Performance Energétique) pour les logements de petite taille. Cette initiative vise à rectifier les "biais" observés dans l'évaluation énergétique de ces habitations, en prenant en compte notamment les particularités liées à leur taille réduite.
L'une des principales modifications proposées est le remplacement de la notion de surface habitable par celle de surface de référence. Cette évolution est conçue pour mieux refléter la réalité des logements, en incluant les espaces transformés en pièces de vie, tels que les vérandas chauffées ou les locaux réaménagés. Ainsi, la définition de la surface de référence englobera l'ensemble des espaces habitables du logement, chauffés de manière conventionnelle pendant la période de chauffe.
Par ailleurs, le projet d'arrêté prévoit l'introduction de nouveaux seuils pour les classes énergétiques des logements de moins de 40 m², avec une distinction maintenue en fonction de l'altitude. Cette adaptation est nécessaire pour mieux prendre en compte les spécificités énergétiques des petites surfaces et fournir des évaluations plus précises et pertinentes.
En ce qui concerne la mise en œuvre pratique de ces changements, le projet d'arrêté propose la génération de nouvelles étiquettes pour les logements de moins de 40 m², conformément aux nouvelles dispositions. Une attestation sera délivrée pour remplacer l'étiquette initiale du DPE, sans remettre en cause les travaux et calculs réalisés. Cette attestation, produite de manière dématérialisée par l'Ademe (Agence de la transition écologique), sera accessible à tous et témoignera des ajustements effectués en termes de seuils et d'évaluations énergétiques.
Enfin, le projet d'arrêté prévoit également une révision des tarifs annuels de l'énergie, reflétant ainsi les évolutions du marché et des coûts énergétiques. Cette mesure vise à maintenir la pertinence et l'actualité des évaluations énergétiques réalisées dans le cadre du DPE.
En somme, ce projet d'arrêté représente une avancée significative dans l'adaptation du DPE aux spécificités des logements de petite taille, en introduisant des ajustements essentiels pour une évaluation énergétique plus précise et pertinente.
Voir toute l'actualité des diagnostics immobiliers

Nouveauté DPE :

Depuis juin 2021, la méthode de calcul des DPE à changé. Si la validité des nouveaux DPE reste de 10 ans, les anciens DPE réalisés avant 2018 sont désomais périmés. Ceux réalisés entre 2018 et juin 2021 restent valables jusqu'au 31 décembre 2024.
Conséquences pour les passoires thermiques : à partir de 2025, vous ne pourrez plus louer un logement avec un DPE classé G. Idem pour les logements classés F au 1er janvier 2028.

Rappelons que depuis janvier 2023, tous les logements ayant une consommation > 450 kWh/m2/an (EF), ne peuvent déjà plus être proposés à la location.

Vous envisagez de faire réaliser un DPE sur votre logement ? Préparer votre DPE afin de fournir un maximum d'informations à votre diagnostiqueur

Le diagnostic location évolue

Jusqu'à présent, seuls le DPE, l'ERNMT et éventuellement le CREP (plomb) et le DAPP (amiante) étaient obligatoires pour tout propriétaire qui souhaitait louer son bien.

Depuis 2018

les diagnostics électrique et gaz sont désormais obligatoires pour tout nouveau bail conclu à compter du 01/01/2018, pour tous les logements avec une installation de plus de 15 ans.
Espace client : vos diagnostics disponibles 24H/24